• Les pas perdus

    Les pas perdus

     

    Sur mes sentiers aux pas perdus,

    Jamais le vent ne se repose,

    Les grands arbres aux troncs tordus

    Savent bien témoigner la chose.

     

    Jamais le vent ne se repose,

    Des ombres mornes et bossues

    Savent bien témoigner la chose,

    Aux sombres âmes peu d’issues !

     

    Des ombres mornes et bossues

    Tout au long du chemin morose,

    Aux sombres âmes peu d’issues,

    La lumière à la nuit s’oppose !

     

    Tout au long du chemin morose

    Naissent des gouffres éperdus,

    La lumière à la nuit s’oppose,

    Sur mes sentiers aux pas perdus !

      

     Hz

     

    Mar 9 fév 2010 

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :