• Le poète et le jardinier

     Le poète et le jardinier

     

     Si la muse soupire un texte savoureux,

    Si des mots alignés, en vers ou même en prose,

    Esquissent une fleur en son silence éclose,

     L’un s'émeut et frissonne au bouquet langoureux.

     

    L’autre est un homme sage au geste rigoureux.

    Il sait dans la noirceur du nuage morose,

    Une source perlant au bouton d'une rose ,

    L'émergence du grain sur un sol vigoureux!

     

    Chaque belle ici-bas goûte à ce qu’on la mire,

    La plus grande beauté veut aimer qui l’admire !

    Quand se pâme au grand jour la splendeur du jardin,

     

    Poètes, jardiniers savourent tous ses charmes.

    Las! S’ils posent sur elle un regard anodin,

    Le petit cœur blessé ne contient pas ses larmes.

     

    Hanternoz


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :