• L'aube dernière

    L’aube dernière

     

    Une aube arrivera, ce sera la dernière.

    Offrant à mon regard un avant goût des cieux,

    Elle aura la couleur du  temps de mes adieux,

    Lorsque la mort voudra mon âme en boutonnière.

     

    Aurai-je un clair azur à la brise légère,

    Au dessus de la mer, pour chant religieux,

    Le  cri des goélands,  le soleil radieux,

    Et le vent parfumé d’une onde printanière ?

     

    Sur l’horizon peut-être, un gros nuage noir 

    Fera que le matin me paraîtra le soir,

    Le proche et le lointain s’uniront dans la brume,

     

    La corne sonnera, qui guide les bateaux.

    Alors je partirai léger comme l'écume,

    Au bout de l’infini, loin des tristes tombeaux.

     

    Hz

     

    Lun 3 mai 2010  
     

     Publié dans l'Anthologie poétique Flammes Vives 2019.

    http://www.flammesvives.com/ 

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :