• Automne

    Automne 


    Au jardin de l’automne,
     

    Au vent fort qui moissonne, 

    Un grand chêne est doré. 

      

    Au vent froid de l’automne, 

    Au jardin qui frissonne, 

    Un grand chêne adoré. 

      

    Un adieu qui résonne, 

    Un chagrin qui s'étonne, 

    Amour décomposé. 

      

    Un glas qui s’abandonne,  

    Un mot que l'on chiffonne, 

     Un billet déposé, 

      

    S’envole monotone 

    Au jardin de l’automne, 

    Un grand chêne a pleuré. 

     

    Hz 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :